Nouveau double-diplôme de Master entre CentraleSupélec et HKUST [en] [中文]

CentraleSupélec et la faculté d’ingénierie SENG de Hong Kong University of Science and Technology (HKUST) ont signé un accord de double-diplôme de Master.

La signature de l’accord de double diplôme a eu lieu à Hong Kong en présence de M. Marc Zolver, Directeur des Partenariats Internationaux de CentraleSupélec, de M. Tongxi Yu, doyen de la faculté d’ingénierie de HKUST et de M. EricBerti, Consul général de France à Hong Kong et Macao. Cette nouvelle coopération académique démarrera au cours de l’année universitaire 2016/2017. Elle souligne la volonté d’une collaboration forte entre les deux institutions.

JPEG

Pour Tongxi Yu “la signature de cet accord tourne une nouvelle page dans la collaboration entre SENG et CentraleSupélec. Cela aura un impact significatif non seulement sur le rôle croissant de SENG dans le domaine de l’éducation en Europe mais plus largement sur le développement de l’enseignement supérieur et de la formation de talents dans la région.”

Pour Marc Zolver “la mise en place du programme de double-diplôme témoigne de la détermination de CentraleSupélec à étendre les opportunités de mobilité pour ses étudiants et ses professeurs en Asie. Ce partenariat académique permettra de construire les premières fondations sur lesquelles seront établies de futures coopérations académiques et de recherche.”

M. Berti a déclaré que ce nouveau programme de double diplôme capitalise sur les forces de ces deux établissements de renommée mondiale : HKUST, l’une des meilleures universités internationales d’Asie et CentraleSupélec, figurant parmi les premières écoles d’ingénieurs en France. « Nous sommes fiers du succès d’une telle coopération académique entre Hong Kong et la France, car les doubles diplômes sont et seront encore plus à l’avenir, un atout majeur pour des étudiants évoluant dans un monde globalisé », a ajouté le Consul général.

Pour les étudiants en cursus ingénieur à CentraleSupélec, l’accord prévoit une mobilité de deux ans dans un programme de master à HKUST après leur 2ème année d’étude. Parallèlement, les étudiants en Master à HKUST viendront pour un an à CentraleSupélec en deuxième année de Master.

Les étudiants sélectionnés se verront remettre un diplôme de Master de l’institution partenaire. L’obtention du diplôme de l’institution partenaire sera traditionnellement conditionnée par l’obtention du diplôme de l’institution d’origine.

Au cours des dernières années, SENG a continué d’élargir son champ de collaborations avec des institutions universitaires et de recherche dans le monde, tout en renforçant à long terme les collaborations en cours avec ses précédents partenaires comme l’Université de Zhejiang en Chine. De nouveaux partenariats ont également été mis en place, notamment avec le Conseil supérieur de la recherche scientifique espagnol (Consejo Superior de Investigaciones Científicas, CSIC) en 2014, l’Université de Saragosse (Espagne) en 2015, et l’Université de technologie du Queensland en Australie en 2014. L’école s’est également rapprochée d’autres universités renommées pour mettre en place des programmes de double diplôme, par exemple avec l’École polytechnique de Milan (Politecnico di Milano, POLIMI) en Italie en 2016 et avec l’Université de Waterloo au Canada en 2015.

CentraleSupélec est un institut à forte dimension internationale. Il compte 193 partenariats universitaires et de recherche dans 45 pays, plus de 80 accords de double diplôme, ainsi que des accords d’échange universitaires (un semestre ou deux) dans le cadre de programmes de mobilité intra-européenne. Les étudiants de CentraleSupélec doivent passer au moins 6 mois à l’étranger au cours de leur cursus. Environ 30% des étudiants de CentraleSupélec sont internationaux. Dernièrement, CentraleSupélec a signé des accords de partenariat avec le Politecnico de Milano (Italie), Georgia Tech (USA) et l’Université de la Colombie-Britannique (Canada) pour des collaborations universitaires et de recherche ainsi que pour des programmes de mobilité à destination de ses étudiants, enseignants et chercheurs.

JPEG

Lors de la cérémonie de signature : (de gauche à droite, à l’arrière) Prof King Lun Yeung, Doyen associé of la faculté d’ingénierie de HKUST (Research & Graduate Studies), HKUST ; Dr Eden Woon, Vice-Président du développement institutionnel, HKUST ; M. Eric Berti, Consul General de France à Hong Kong et Macao ; Dr Isabelle Saves, Attachée de coopération scientifique et universitaire, Consulat de France à Hong Kong et Macao. (De gauche à droite, à l’avant) : Prof Tongxi Yu, Doyen de la faculté d’ingénierie de HKUST ; M. Marc Zolver, Directeur des Partenariats Internationaux de CentraleSupélec

À propos de la School of Engineering de HKUST

L’École d’ingénierie de HKUST a une solide réputation internationale et se classe régulièrement parmi les meilleures écoles d’ingénieurs de par le monde. Dans le classement mondial des universités 2015-16 du Times Higher Education, HKUST a été classée n°1 en Chine et n°16 au niveau mondial en ingénierie et technologie. Dans le classement QS 2015 des facultés de science et technologie, HKUST a été classée n°14. L’école dispose d’un solide réseau de collaborations universitaires et de recherche avec des institutions de premier rang, en Chine continentale et à l’étranger.

À propos de CentraleSupélec

CentraleSupélec est un établissement public d’enseignement supérieur, issu de la fusion de l’École Centrale Paris et Supélec en Janvier 2015. Depuis 2009, les deux écoles ont constamment renforcé leurs partenariats et collaborations dans le but d’unifier l’ensemble de leurs activités (enseignement, recherche, programmes de troisième cycle), et confirmé leurs valeurs communes d’excellence, d’innovation, d’esprit d’entreprise, d’internationalisation et de leadership. CentraleSupélec compte 4 700 étudiants dont 3 500 étudiants ingénieurs, 32% d’étudiants internationaux, 525 doctorants, 16 départements ou équipes de recherche, 200 universités partenaires dans 45 pays, 140 entreprises partenaires et un réseau de 35 500 anciens étudiants.
CentraleSupélec dispose de 3 sites internationaux à Pékin (Chine), Hyderabad (Inde) et Casablanca (Maroc). L’établissement vise aujourd’hui à devenir une référence dans le domaine de l’ingénierie et des sciences des systèmes, ainsi qu’une école d’ingénieur de premier plan pour l’enseignement supérieur et la recherche. CentraleSupélec est membre fondateur de l’Université Paris-Saclay et est à la tête du Groupe des Écoles Centrales.

publié le 06/04/2016

haut de la page