Concours photo : "Dans l’objectif : riposter au changement climatique" [en] [中文]

Lors de la 21ème session de la Conférences des Parties (COP21) qui a eu lieu du 30 novembre au 12 décembre 2015 à Paris, 196 parties de la La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques sont parvenues a un accord historique. Cet "Accord de Paris" est destiné à définir un cadre structurel et juridique pour la lutte contre le changement climatique à long terme, mettre en place des mesures et des investissements pour un futur durable à faible empreinte carbone. L’Accord de Paris a démontré le potentiel du multilatéralisme : dans un contexte diplomatique difficile, les états ont su surmonter leurs différences pour faire face ensemble aux défis collectifs du climat. Il a aussi mis en avant la détermination des autorités locales, des entreprises, du monde de la finance, et des acteurs non gouvernementaux à s’orienter vers un monde aux émissions carbonées réduites et résilient aux effets des changements climatiques attendus.

Le 22 avril 2016, une journée de célébration marquera l’ouverture de l’Accord de Paris à la signature au siège des Nations Unies à New York. La cérémonie de signature aura lieu de 10h00 à 13h00, lorsque l’accord de Paris sera officiellement signé par plus de cent représentants des Parties sous l’égide de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques qui ont déjà confirmé leur présence. Parallèlement à la signature, des représentants de pays feront des déclarations nationales. Le 22 avril 2016 est également la "Journée internationale de la Terre nourricière" (lien) organisée par le réseau Earth Day (lien, en anglais).

Outre la préparation de cet évènement officiel historique, les Nations Unies se mobilisent également pour la sensibilisation du plus large public. Si l’Accord de Paris a été un succès, ce n’est cependant que la première étape selon Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, il doit être signé, ratifié et suivi de mesures par tous les gouvernements. Pour cela, l’implication de tous les secteurs de la société est nécessaire. L’art et la photographie peuvent jouer un rôle clé pour illustrer les impacts du changements climatiques ou les nombreuses possibilités d’action.

JPEG

À la veille de l’ouverture à la signature de l’Accord de Paris le 22 avril 2016, les Nations Unies lancent le concours photo international "Addressing Climate Change : In Focus". Organisé par la Lucie Foundation, le concours est ouvert à tous les jeunes de la planète âgés de 7 à 18 ans. Il vise à sensibiliser les jeunes générations aux problématiques des changements climatiques et leur donner une voix qui sera entendue par les négociateurs et les dirigeants mondiaux. La date limite pour soumettre les photos est le 29 juillet 2016. Les photographies sélectionnées seront exposées lors de la COP22 à Marrakech (7-18 novembre 2016).

Plus d’informations et soumission des photos : suivre le lien.

publié le 22/04/2016

haut de la page