Conférences climatiques par Jérôme Chappellaz, Glaciologue français (18 Novembre 2016) [en]

Jérôme Chappellaz*, glaciologue et conseiller scientifique du film « La Glace et le Ciel », sera de retour à Hong Kong ; un an après son premier passage, pour donner y donner deux nouvelles conférences.

JPEG
Credit photo : Alain Fischer, Ville de Grenoble.

La première, en anglais, co-organisée par l’Université :University of Hong Kong (HKU) et le Consulat général de France à Hong Kong et Macao abordera l’étude du passé climatique de la Terre : « SUBGLACIOR and ICE MEMORY : when the past and the future meet through two ice coring projects ».

Cette conférence aura lieu à la suite de la cérémonie de clôture de l’exposition d’Universcience « Climate Change 360° » qui est installée jusqu’au 18 novembre au sein du Stephen Hui Geological Museum de HKU.
Plus d’information ici

Où : Library Extension Building 4 (LE4), LG1/F ; University of Hong Kong, Pok Fu Lam Road, Pok Fu Lam, Hong Kong.
Quand : Le 18 novembre 2016 à 12h30 à 14h20
L’inscription est gratuite mais obligatoire.

Merci de vous inscrire à cette adresse mail.
JPEG

La seconde qui abordera l’utilisation et le rôle des hydrates de méthane pour une croissance plus durable : « Les hydrates de méthane : rêve énergétique ou cauchemar climatique ? » sera en Français.

Où : Salle 214, French International School - Blue Pool Road Campus, Blue Pool Road, Happy Valley, Hong Kong
Quand : le 18 novembre de 18h à 19h.

Les hydrates de méthane : rêve énergétique ou cauchemar climatique ?

Les hydrates de méthane, curieuses structures présentes dans les fonds marins et les sols gelés de l’hémisphère nord, conjuguent les contrastes à l’envie. Ils mélangent l’eau (sous forme de glace) et le feu (le méthane). Ce sont des structures quasi-permanentes aux échelles de temps géologiques : ils existent sur Terre depuis des centaines de millions d’années ; pour autant ils sont très éphémères, capables de se décomposer en quelques secondes. Les hydrates de méthane représentent un immense réservoir potentiel de combustible fossile ; malgré le contexte de raréfaction des ressources énergétiques, ils sont pourtant encore fort mal documentés et leur potentiel d’exploitation demeure très incertain. Enfin, les effets possibles du réchauffement climatique sur leur stabilité font craindre une amplification considérable de ce réchauffement dans le futur ; et pourtant les changements climatiques naturels récents suggèrent que les hydrates de méthane se sont comportés bien sagement au cours des derniers cycles climatiques.
Au cours de cet exposé, nous présenterons l’état de nos connaissances sur ces curiosités naturelles, à la fois attirantes et inquiétantes, et objet d’un intérêt croissant.

JPEG

*Dr Jérôme Chappellaz (http://www.jerome-chappellaz.com/) est directeur de recherche au CNRS, et responsable de l’équipe ICE3 « Climat : passé, présent, projections » au sein du Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l’Environnement (LGGE) de Saint Martin d’Hères (CNRS/Université Joseph Fourier, Grenoble). Digne héritier de Claude Lorius, dont il a suivi les pas au LGGE, de Grenoble, laboratoire mondialement renommé spécialisé dans la glaciologie et les sciences du climat. Il est spécialisé dans la recherche liée aux changements climatiques passés et l’évolution de la composition de l’atmosphère, notamment en termes de concentrations de gaz à effet de serre, en utilisant des carottes de glace forés dans les calottes polaires et des glaciers de montagne. Lui et son équipe ont notamment reconstitué l’évolution passée des concentrations de gaz à effet de serre d’il y a 800 000 ans. Ils ont également déterminé les principales causes évolutives en utilisant les outils de la géochimie isotopique. Actuellement Dr Jérôme Chappellaz mène un projet européen ambitieux financé par le Conseil européen de la recherche (CER) pour développer une approche novatrice afin d’étudier le changement climatique majeur qui a eu lieu au moment de la transition du milieu de la période Pléistocène, il y a environ un million d’années. Il est également conseiller scientifique du film « La Glace et le Ciel » réalisé par Luc Jacquet (http://iceandsky.com/)
Les travaux de recherche de Dr Jérôme Chappellaz ont été récompensés par de nombreux prix nationaux et internationaux, dont la médaille de bronze et la médaille d’argent du CNRS, la médaille d’honneur Niels Bohr et la médaille Shackleton. Depuis 2003, il appartient à la liste restreinte des chercheurs les plus cités dans les géosciences. Dr Jérôme Chappellaz est également Chevalier de l’ordre national du Mérite français depuis 2010.

publié le 14/11/2016

haut de la page