Eclosion de la maladie mains-pieds-bouche à Hong Kong [en]

Le 14 Mai, le Centre for Health Protection (CHP) du Département de la Santé a appelé la population à doubler de vigilance contre la maladie mains-pieds-bouche (MMPB) et l’infection de l’entérovirus 71. En effet, les dernières données de surveillance ont indiqué que Hong Kong est entré dans le pic saisonnier pour ces menaces.

La MMPB est une maladie courante et généralement bégnine chez les enfants, qui est causée par les entérovirus. L’infection par l’entérovirus 71 (EV71) est cependant particulièrement préoccupante car son infection peut être associée à plusieurs complications. La maladie se propage principalement d’une personne à l’autre par contact direct avec les sécrétions du nez et de la gorge, avec la salive, les selles infectées ou le liquide d’une cloque. La période d’incubation est d’environ 3 à 7 jours.

Durant les deux dernières semaines, le CHP a enregistré un nombre croissant d’épidémie de MMPB et 16 cas d’épidémie de MMPB du 14 au 20 Mai 2015 contre 9 la semaine précédente. Quant à l’infection de l’EV71, le CHP a enregistré, depuis le début de la saison, 17 cas dont un patient a développé de sévères complications. 14 des 17 cas signalés ont été enregistré ces quatre dernières semaines.

Le CHP a donné des conseils auprès des garderies, écoles maternelles, primaires et secondaires sur cette situation alarmante.

Pour se protéger contre la MMPB et de l’infection par l’EV71, la population est invitée à rester vigilante et respecter plusieurs conditions d’hygiène et d’environnement. Les différentes consignes sont les suivantes :

-  Maintenir une bonne circulation de l’air ;
-  Se laver les mains avant le repas et après être allé aux toilettes ;
-  Garder les mains propres et se les laver correctement ;
-  Se couvrir le nez et la bouche pendant un éternuement ou une toux ;
-  Les jouets des enfants et autres objets doivent rester propres par lavage à l’eau de Javel diluée ;
-  Les enfants malades sont tenus de ne pas venir à l’école jusqu’à disparition de tout symptômes ;
-  Eviter d’aller dans des endroits surpeuplés ; et
-  Les parents doivent étroitement communiquer avec les écoles pour leurs faire connaitre la dernière situation de santé de leurs enfants malades.

Pour plus d’information :

Communiqué de presse : 14 Mai - CHP

Pour plus d’information sur la maladie mains-pieds-bouche

publié le 22/05/2015

haut de la page