Excès de plomb dans l’eau potable dans plusieurs quartiers de Hong Kong

Plusieurs quartiers de Hong Kong en vigilance suite à une concentration élevée de plomb dans l’eau du robinet.

Le plomb est un métal lourd naturellement présent en très petites quantités dans l’environnement. Le plomb et ses composés peuvent être trouvés dans des produits tels que les piles, certaines peintures, céramique et comburant.

Une trop forte concentration de plomb dans l’organisme humain, peut entraîner : anémie, augmentation de la pression artérielle et ou du cerveau et lésions rénales.
Selon les directives de l’Organisation Mondiale pour la Santé, la concentration de plomb dans l’eau potable ne doit pas excéder les 10 μg/L (microgrammes par litre)[1], afin de ne pas présenter de risque significatif pour la santé.

JPEG

Les résultats des échantillons d’eau du robinet prélevés entre le 7 et le 29 juillet 2015, entre autre à Kai Ching Estate (échantillons ayant une concentration en plomb comprise entre 11 et 23 μg/L [2]), Hei Cheun House (échantillons ayant une concentration en plomb moyenne de 14 μg/L) et Kwai Luen Estate (échantillons ayant une concentration en plomb comprise entre 10,4 et 23,3 μg/L [3]) ont révélé un niveau trop élevé de plomb. La consommation de cette eau est susceptible de provoquer, chez l’homme, une toxicité aiguë.

Tant que ce problème ne sera pas résolu, les résidents de Kai Ching Estate, Kwai Luen Estate (Phase 2), Wing Cheong Estate, Lower Ngau Tau Kok Estate, Shek Kip Mei Estate (Phase 2), Tung Wui Estate, Hung Hom Estate (Phase 2), Yan On Estate, Choi Fook Estate, Un Chau Estate (Phase 2, 4) et Ching Ho Estate (Phase 1) [4] sont invités à ne pas utiliser l’eau du robinet ni pour cuisiner, ni pour la consommer, même bouillie. Les enfants de moins de six ans, les femmes enceintes et les mères allaitantes doivent utiliser de l’eau de bouteille cachetée.
Pour plus d’informations sur les mesures de sécurité à respecter, vous pouvez consulter la page du CHP. [5]

Concernant l’ensemble des sites du Lycée Français International de Hong Kong, les récents tests réalisés confirment que la qualité de l’eau au sein des campus respecte les normes sanitaires et de qualité de l’OMS et que son utilisation ne présente aucun de risque pour la santé.

Depuis le 10 juillet 2015, le gouvernement de Hong Kong a mis en place une ligne téléphonique d’urgence (2125 1122) [6] disponible entre 9h et 21h tous les jours de la semaine.

En cas de doute sur la qualité de l’eau du robinet, ou si des symptômes relatifs à une forte concentration de plomb dans l’organisme se font sentir, le public est invité à appeler ce numéro d’urgence afin de prévenir les autorités hongkongaises qui prendront les mesures sanitaires adéquates.

[1] Site de l’Organisation Mondiale de la Santé : Source
[2] Article du 10 juillet 2015 publié sur le site du CHP : Source
[3] Article du 14 juillet 2015 publié sur le site du CHP : Source
[4] Article du 14 août 2015 publié sur le site du CHPhttp://www.chp.gov.hk/en/content/40434.html
[5] Mesures de précautions publiées le 14 juillet 2015 sur le site du CHP : Source
[6] Rapport d’incident publié le 14 juillet 2015 sur le site du CHP : Source
[7] Site du LFI : Source

publié le 16/09/2015

haut de la page