Focus Santé & Société - Les superbactéries prolifèrent à Hong Kong. (16/06/2014)

Article rédigé le 16/06/2014

PNG

Selon des chercheurs du département de microbiologie de l’université de Hong Kong, un nouveau cas d’infection par des superbactéries est constaté toutes les 18 minutes, en moyenne, au sein des services hospitaliers de la ville [1].

PNG

Crédits : zentilia


Les superbactéries sont des souches bactériennes ayant développé diverses résistances aux antibiotiques [2], compliquant considérablement le succès des traitements dans le cas d’une infection. Le nombre de cas de telles infections constatées à Hong Kong a augmenté de 15% depuis 2011 pour atteindre 23.000 cas en 2013. Dans plus de 10% des cas, elles ont entrainé des septicémies souvent fatales en l’absence d’un traitement rapide et efficace.

Dr Ho Pak-leung, microbiologiste à l’université de Hong Kong, a expliqué lors d’une conférence annuelle sur l’hygiène organisée par le Centre for Health Protection du gouvernement de Hong Kong [3], que les causes de cette augmentation sont directement liées à la forte densité et au vieillissement de la population hongkongaise. Cette surpopulation facilite grandement la propagation des bactéries au sein des hôpitaux et de la communauté.

Une des autres raisons impliquées est la prescription de manière trop systématique d’antibiotiques à large spectre. La faible capacité de diagnostic rapide des établissements hongkongais fait que les médecins ne sont pas à même de définir la cause précise d’une infection et de prescrire un antibiotique ciblé.

Sources :
- [1] South China Morning Post, 01/05/2014 - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/UD6b1
- [2] OMS : description des superbactéries - http://who.int/topics/drug_resistance/en/
- [3] Centre for Health protection - http://www.chp.gov.hk/en/index.html

Rédacteur :

Maxime LESTRA, Chargé de mission scientifique - Hong Kong

publié le 07/08/2015

haut de la page