Lancement du 13ème cours de virologie du Pôle de Recherche Pasteur de l’Université de Hong Kong [en]

Le Pôle de Recherche Pasteur de l’Université de Hong Kong (Hong kong University-Pasteur Research Pole, HKU-PRP), institut de recherche spécialisé dans l’étude des maladies infectieuses qui affectent le système respiratoire, a lancé dimanche 10 juillet 2016 la treizième édition de son cours international de virologie, supportée par le Consulat Général de France à Hong Kong et Macao. Ce cours de deux semaines (10-22 juillet 2016) accueille 28 étudiants (Master, Doctorat) ou jeunes chercheurs venus de différents domaines d’expertise scientifique. Pas moins de 23 nationalités sont représentées, l’activité d’enseignement de HKU-PRP ayant pour objectif de nouer des relations et favoriser les collaborations entre des jeunes scientifiques de cultures différentes, ainsi qu’avec des enseignants prestigieux.

Cette année, le cours dirigé par les professeurs Roberto Bruzzone, Malik Peiris (co-directeurs de HKU-PRP) et Noël Tordo (directeur du nouvel Institut Pasteur à Conakry) s’intéresse aux virus circulants dans une espèce particulière, la chauve-souris, animal associé à de nombreuses maladies virales émergentes chez l’homme et d’autres espèces animales (réservoir de zoonoses comme la rage, les infections à virus Nipah, le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, potentiellement la maladie à virus Ebola, le Syndrome Respiratoire du Moyen Orient...). En parallèle de la série de cours donnée par des spécialistes réputés, les étudiants participent également à un atelier de travaux pratiques qui s’étalera sur les deux semaines. Répartis en plusieurs petits groupes, ils joueront le rôle d’experts en santé publique qui doivent réagir à l’émergence d’un pathogène inconnu causant une épidémie dans leur pays.

JPEGUne participante du 13ème cours de virologie présentant son parcours lors de la première journée.

Pour plus d’informations sur ce cours organisé par HKU-PRP, membre du Réseau International des Instituts Pasteur, vous pouvez visiter le site internet du Pôle.
Vous pouvez également suivre ses actualités sur Facebook et Linkedin.

publié le 12/07/2016

haut de la page