Les pistes pour trouver votre logement étudiant [en]

La fin de l’année approche… Bac en poche ou année universitaire validée, il vous faudra trouver un logement pour septembre/octobre. La recherche d’une location n’est pas de tout repos. Pas de panique, nous vous donnons les pistes pour trouver le logement et les aides auxquelles vous avez droit… Suivez le guide !

Où et comment chercher ?

Sur Internet, les sites de petites annonces en immobilier sont une véritable mine d’or : ils proposent des milliers d’annonces de location ainsi que des outils de recherche performants vous permettant de trier les offres qui vous intéressent vraiment. La plupart vous donnent également la possibilité de recevoir dans votre boîte mail toute nouvelle annonce correspondant à votre sélection : une solution idéale si vous ne pouvez pas consacrer 100 % de votre temps à vos recherches. Les journaux quotidiens sont aussi de bons outils de recherche. On préfère néanmoins la presse spécialisée, comme Particulier à particulier ou À vendre, à louer qui, en mettant en relation directe les bailleurs et les locataires, s’avère très utile pour ne pas payer de frais d’agence.

Même si les "mauvais payeurs" ne représentent que 3% des locataires, sachez que les propriétaires sont de plus en plus méfiants. Ils sont ainsi nombreux à faire appel aux agences immobilières. Les agences mettent à votre disposition un parc locatif conséquent, assurent les visites et jouent le rôle d’interlocuteur entre le bailleur et vous durant toute la durée de la location. Mais elles vous demanderont de payer des honoraires. En cumulant ces frais d’agences (environ un mois de loyer), le dépôt de garantie (1 loyer) et le 1er mois à payer, vous devez donc vous préparer à débourser une somme importante avant même d’emménager...

Les Crous peuvent eux aussi s’avérer utiles puisqu’ils affichent régulièrement des petites annonces de particuliers, proposées en exclusivité et sans frais d’agence ! Petit plus : pour obtenir le « Label Crous », les propriétaires s’engagent à respecter une charte mentionnant la non-discrimination. Vous trouverez 220 000 annonces logements en résidence Crous et chez les propriétaires sur http://www.lokaviz.fr/.

Quels types de logement choisir ?

Les foyers

En général moins cher que les studios (de 300EUR en province à 750EUR par mois à Paris), les foyers étudiants permettent de vivre en communauté. Souvent réservés à un public-cible comme les filles par exemple, il y règne d’ordinaire une ambiance familiale et rassurante.

Il vous en coûtera entre 250 et 500EUR de loyer par mois. Les réservations se font directement auprès des foyers, mais mieux vaut faire sa demande au moins 1 an à l’avance : les places y sont rares. De leur côté, les Foyers de jeunes travailleurs (réservés aux jeunes de 16 à 25 ans) n’ont pas pour vocation première d’héberger des étudiants. Mais ils peuvent accepter des étudiants en fonction des disponibilités.

Rens. : UNME (Union nationale des maisons de l’étudiant)

Vivre à plusieurs

Si vous n’avez pas envie de vivre seul, 2 solutions s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour le logement intergénérationnel ou alors la colocation. Dans les 2 cas, vous aurez des règles à respecter en fonction de la ou les personnes qui partageront le logement avec vous !

Concernant le logement intergénérationnel, vous allez devoir partager votre quotidien avec une personne âgée à moindre coût ! Des dizaines d’associations existent aujourd’hui, permettant de mettre en lien retraités et étudiants.
Retrouvez toutes les informations sur le site mapiaule.com mapiaule.com .

De quelles aides puis-je bénéficier ?

Une fois votre appartement trouvé, il ne vous reste plus qu’à vous constituer un dossier pour bénéficier d’aides.

Pour faire votre demande d’allocation, tournez-vous vers la Caisse d’Allocations Familiales (Caf) de votre ville. Elle verse deux aides :

  • Les APL (Aide Personnalisée au Logement), d’un montant de 200 à 250 €. Cette allocation ne s’applique qu’aux logements conventionnés (ayant faits l’objet d’une convention entre le bailleur et l’Etat).
  • L’ALS (Allocation de Logement à caractère Social). C’est l’aide qui s’adresse le plus aux étudiants. Contrairement aux APL, elle concerne les logements non conventionnés. Pour bénéficier de l’ALS, il faut répondre à certains critères. Par exemple que l’appartement fasse au minimum 9m² si vous vivez seul (16m² pour un couple, 7m² par occupant supplémentaire). Pour avoir une estimation de l’aide dont vous pouvez bénéficier, consultez le site www.caf.fr

La ville de Paris et sa région ont aussi mis en place différents dispositifs d’aides aux étudiants :

  • L’AILE : (Aide à l’Installation dans un Logement pour les Etudiants) a été créée récemment. Elle s’adresse aux étudiants à la recherche d’un logement privé dans la capitale. Cette allocation s’élève à 900EUR et ne peut être attribuée qu’une seule fois durant la scolarité.
  • L’aide Paris logement : Pour y avoir droit il faut que vous résidiez à Paris depuis au moins 3 ans. Il faut également que vos revenus n’excèdent pas les 1 100EUR et qu’au moins 30% de cette somme soit consacrée au paiement de votre loyer. Enfin, dernier critère, il faut que vous soyez boursier.

Attention, si le logement vous est loué par un ascendant (parents, grands-parents) ou un descendant (enfants, petits-enfants), vous ne pourrez pas bénéficier d’une aide au logement.

Bon courage !

Source : Mapiaule
Photo credit : etudiant.aujourdhui.fr

publié le 02/07/2015

haut de la page