Rappel des enjeux de la COP21 par la Consule générale adjointe [en]

Du 30 Novembre au 11 Décembre, 2015, la France accueille la 21ème Conférence des parties (" Conference Of the Parties ") ou COP 21, Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC) à Paris. Ce sera le plus grand événement diplomatique jamais organisé en France.

Quatre jours avant le début de la conférence, Mme Lilas Bernheim, Consul général adjoint de France à Hong Kong et Macao, a fait un rappel des enjeux de la COP21 et a décrit les préparatifs de cet événement crucial.

JPEG

Comme l’a déclaré le Président français après les attentats de Paris qui ont eu lieu le 13 novembre 2015, le report de la COP21 n’a jamais été une option envisagée par la France. D’ailleurs, ce sont 147 chefs d’États et de gouvernements qui ont confirmé leur présence à la cérémonie d’ouverture de la Conférence malgré les récents événements. Monsieur KS Wong, secrétaire à l’Environnement du gouvernement de Hong Kong, a également confirmé sa présence.

JPEG

Mme Bernheim a souligné que la sécurité est renforcée tout au long de la conférence et que les mesures de sécurité ne remettent pas en cause la large participation de la société civile et des organisations non gouvernementales qui sont appelées à jouer un rôle majeur lors de la conférence. La société civile a accès à la salle sécurisée de la COP21 au Bourget, qui accueille les "Espaces Générations climat", pour toute la durée de la conférence. Au total, dans cet espace, plus de 300 événements, débats et conférences sont prévus.

Après un bref résumé sur le programme de la COP21 et ses principaux objectifs, Mme Bernheim a souligné que nous avons de bonnes raisons d’être optimistes : la récente "pré-COP", à laquelle ont participé 70 pays, à Paris, du 8 au 10 novembre 2015, a permis de progresser sur les 4 questions clés : le niveau d’ambition, l’équité, le financement et les actions qui devraient être menées d’ici 2020.

JPEG

Mme Bernheim a rappelé que 183 engagements nationaux (INDCs - Intended Nationally Determined Contributions) ont déjà été soumis, représentant plus de 95 % des émissions mondiales. La somme de ces contributions n’est pourtant pas encore suffisante pour limiter la hausse des températures à 2 °C. Il est absolument essentiel d’adopter une révision périodique des engagements nationaux dans l’accord de Paris, afin de parvenir à une limitation de la hausse des températures à 2 °C. Un cercle vertueux pourrait être engagé, les engagements nationaux stimulant la diffusion des technologies vertes abordables, leur révision pourrait aider à prendre de nouveaux engagements plus ambitieux.
Mme Bernheim a ensuite abordé, l’aspect crucial de la finance. L’engagement à fournir 100 milliards de dollars par an aux pays en développement d’ici 2020 n’a pas été évoqué au cours du sommet du G20 d’Antalya, cette question cruciale devra être examinée lors de la COP21.

Juste avant d’aborder la position de Hong Kong, Mme Bernheim a souligné le rôle important qui devrait être joué par la société civile, les régions, les villes, et le secteur privé. Diverses initiatives vont être présentées, au cours de plusieurs journées thématiques, du 1er au 8 décembre 2015, notamment, lors de la "journée d’actions" le 5 décembre 2015. Enfin, Mme Bernheim a commenté brièvement le « Hong Kong Climate Change report 2015 » et a rappelé la préparation, par le Conseil de développement des services financiers de Hong Kong, d’un rapport sur la finance verte et climatique, qui sera publié au début de l’année 2016.
La consule générale adjointe a conclu son discours en expliquant que la COP21 offrirait des possibilités pour Hong Kong, à la fois de s’inspirer et de faire preuve de leadership dans des domaines concrets liés au changement climatique .

PDF - 360.7 ko

Le compte rendu

A l’issue de la présentation, une session d’ échange a eu lieu avec le public.
Mme Bernheim a saisi l’occasion de cette réunion pour rappeler la série d’événements (expositions, conférences, projections de film, débats …) organisée par le service scientifique du Consulat en 2015 afin de sensibiliser le public hongkongais aux enjeux que présente ce sommet international. Le programme s’intitule " Océans, rivières & Changement Climatique : Quand le climat fait des vagues…". Un projet coopératif entre le département scientifique du Consulat général de France à Hong Kong et Macao, les universités de Hong Kong, les écoles locales et internationales et de nombreux partenaires, présente ces phénomènes complexes au public de Hong Kong du 27 avril et jusqu’au 15 décembre 2015.

PDF - 431.3 ko

Programme :“Océans, rivières & Changement Climatique : Quand le climat fait des vagues…”

Ce compte rendu des avancées des négociations en amont de la COP21 était le dernier organisé au sein du consulat, mais les conclusions de la COP21 seront données par M. Eric Berti, Consul général de France à Hong Kong et de Macao le 15 décembre 2015 à Asia Society Hong Kong Center (Admiralty).

Plus d’informations sur ce prochain évènement ici

publié le 04/12/2015

haut de la page