Rencontre avec Hélène Le Chatelier, auteur de « Le secret de Xinmei » et « Dernière adresse » (3 juin)

Rencontre avec Hélène Le Chatelier
- Mercredi 3 juin 2015
pour La Jeunesse, 17h - 18h « Le secret de Xinmei » à la découverte des pays Miao
pour Les Grands, 18h30 - 19h30 « Dernière adresse »
- A la librairie Parenthèses, 2/F Duke of Wellington House, 14-24 Wellington Street, Central, Hong Kong
- RSVP : info@parentheses-hk.com

Hélène Le Chatelier a étudié l’Art à Paris, à l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art, Olivier de Serres. En 1996, elle en ressort diplômée avec une spécialité en peinture à fresque. Depuis sa première exposition à Paris en 1997 dès sa sortie de l’école, Hélène a embrassé plusieurs modes d’expression artistique. Elle passe aisément de la peinture à la sculpture ou bien à l’écriture, devenant tour à tour peintre, sculpteur et écrivain. Elle a publié son premier roman en 2009 et, plus récemment, a écrit pour les enfants. Elle anime des ateliers d’écriture aussi bien pour les enfants que les adultes.

Quand Hélène tient son pinceau ou son stylo, elle est toujours en quête d’une histoire à raconter.

17h - 18h : « Le secret de Xinmei » album jeunesse, 35 pages, éditions Couleurs de Chine, 2014

JPEG

Xinmei est une petite fille Miao. Chaque nuit, elle fait le même rêve... Ce secret, qu’elle partage avec son petit frère, et sa rencontre avec Lao Li, le sorcier du village, vont amener les deux enfants à tenter l’aventure.

Au terme d’un voyage et d’une quête mêlant poésie et sens de la justice, Shun et Xinmei apprendront que l’amour d’une mère est plus fort que tout et que, surtout, il ne meurt jamais.

"Je m’appelle Xinmei, j’ai dix ans. Le village où je vis se trouve perché au sommet des grandes montagnes Miao. Quand le ciel devient gris et que le brouillard descend, j’ai parfois l’impression que je pourrais toucher les nuages."

L’album « Le secret de Xinmei » est vendu au profit de l’association « Couleurs de Chine ». www.couleursdechine.org

18h30 - 19h30 : « Dernière adresse » roman, 96 pages, éditions Arléa, collection 1er Mille, 2009

JPEG

Comment quitter la vie quand on l’a tant aimée ? Cette vieille dame irlandaise facétieuse n’a plus l’âge – ni l’envie – d’être raisonnable. Comment l’être quand on doit quitter sa maison pour toujours en laissant tout derrière soi ? Il lui faut pourtant franchir le pas et s’éloigner vers sa dernière adresse sous les yeux vigilants et inquiets de sa famille. Commence alors un face-à-face lucide et ironique avec la solitude, les souvenirs, la dépendance physique, et toujours, en toile de fond, cet élan de liberté et de vie qu’elle ne se résigne pas à abandonner...

"De ma naissance irlandaise, j’ai gardé le goût des grands espaces, des landes dévastées, des ciels lavés par la mer, des nuages gris au goût de sel.

J’ai atteint un âge presque canonique, beaucoup trop avancé pour que la décence m’interdise d’en faire part, bien qu’au fond cela me soit complètement égal."

publié le 27/05/2015

haut de la page