Plongée dans la Croatie d’après-guerre avec « Huit mois pour te perdre » à Parenthèses

Une rencontre avec Marie-Diane Meissirel aura lieu le 16 juin 2016 à la librairie française Parenthèses pour le lancement en avant-première de son nouveau roman « Huit mois pour te perdre » qui paraîtra en France le 23 juin 2016

Date et horaire : Jeudi 16 juin 2016 de 18h30 à 19h30
Lieu : Parenthèses, 2/F, Duke of Wellington House, 14-24 Wellington Street, Central, Hong Kong

JPEG

Eh bien, tu l’aimes, ce gosse, on pourrait croire que c’est le tien ! Tu devrais faire attention de ne pas trop t’y attacher, il pourrait bien te briser le cœur ce petit !

Emma est française, expatriée en Croatie, elle y conseille le ministère de la justice. Dunja est croate. A soixante ans, elle aimerait prendre sa retraite mais doit travailler pour gagner sa vie et entretenir son fils musicien.

Les deux femmes ont un lien : le bébé d’Emma, Bruno, dont Dunja est la nourrice. Alors qu’Emma s’absente souvent pour son travail, Dunja et Bruno fusionnent et l’amour de Dunja pour l’enfant ne cesse de grandir. Le quotidien de ces trois personnages n’est pas parfait, mais ils ont trouvé un certain équilibre. Jusqu’au jour où Emma, rentrant de voyage, apprend que son appartement a été cambriolé et que Bruno et Dunja ont disparu. Ces deux événements pourraient-ils être liés au passé d’Emma qui a longtemps travaillé sur les questions de crimes de guerre dans la région ? Qu’est-il arrivé à Bruno et Dunja ? Emma arrivera-t-elle à les retrouver à temps ?

Un roman à deux voix où le talent d’écriture de l’auteur nous fait entrer dans l’intimité de deux mères en difficulté et nous transporte dans un pays qui, à l’heure d’intégrer l’Union européenne, porte encore les stigmates du conflit yougoslave.

Marie-Diane Meissirel est franco-américaine. Au cours de ses études à Sciences Po puis à HEC, elle a privilégié les expériences à l’étranger, choisissant des stages et échanges universitaires en Inde, au Vietnam et à Hong-Kong. Elle a travaillé dans de nombreux pays dont la Croatie. Elle vit aujourd’hui à Hong Kong, Huit mois pour te perdre est son troisième roman.

Un apéritif vous sera proposé à l’issue de la rencontre.
Le vin vous est gracieusement offert par Rendall & Co

publié le 10/06/2016

haut de la page