Rencontre-discussion avec le Professeur Catherine David-Lodovici à l’Université de Hong Kong "La dynamique de groupe en classe de FLE pour une méthode plus interactive et actionnelle."

Le Professeur Catherine David-Lodovici, professeure à l’Université Grenoble Alpes animera une conférence sur le thème de l’enseignement en groupe en classe de FLE, le mercredi 20 avril 2016 à 18.30 à l’Université de Hong Kong :

" La dynamique de groupe en classe de FLE pour une méthode plus interactive et actionnelle. "

JPEG

Résumé

Tout enseignant de langue a le souci de faire progresser ses apprenants dans les 4 compétences que sont la compréhension orale et écrite, la production orale et écrite ; il met en place différentes activités pour y parvenir. Le CECRL (2001) a innové par rapport à l’approche communicative en inscrivant dans son référentiel la compétence de production orale en interaction afin de permettre à l’apprenant, dans une perspective actionnelle, de devenir un véritable acteur social, capable d’agir et de réagir dans différentes situations de la vie quotidienne. Comment travailler cette compétence ? Comment compléter le traditionnel jeu de rôle ? Quelles démarches mettre en place tout au long de son cours pour permettre aux apprenants d’interagir ? Et comment penser le lien entre ces interactions et l’acquisition de la LE ?
La mise en oeuvre d’une dynamique de groupes permet d’apporter quelques pistes de réflexions. Grands groupes, petits groupes, travail individuel, travail en binômes de niveaux proches ou plus éloignés, regroupements par nationalité et culture d’apprentissage, regroupements par compétences, autant de manières qui permettent de dynamiser son enseignement/apprentissage. Car réfléchir à la dynamique de groupes en classe de langue, c’est se focaliser sur les besoins de l’apprenant. C’est aussi s’interroger sur les manières de le rendre de plus en plus autonome avec la langue grâce aux échanges qui se produisent dans les tâches collaboratives. Penser la classe de langue à travers la notion de groupes, c’est ainsi plus facilement s’inscrire dans une perspective actionnelle puisque celle-ci met en valeur l’apprentissage par tâches dans lesquelles chacun a la possibilité de s’impliquer en fonction de son niveau, de son profil et de ses besoins.

Cette rencontre-discussion est ainsi l’occasion d’échanger sur nos pratiques de classe en FLE, de réfléchir à une manière efficace de répondre aux besoins de nos apprenants pour les conduire à une plus grande autonomie dans l’usage de la langue française. Elle permet aussi de se questionner sur les manières de gérer l’hétérogénéité des apprenants à laquelle tout enseignant est confronté.

JPEG Présentation de Catherine David-Lodovici :
Enseignante-formatrice au Centre Universitaire d’Études Françaises (CUEF) de l’Université Grenoble Alpes, Professeure Catherine David-Lodovici est actuellement attachée temporaire de recherche au sein du département de Science du langage, rattachée au laboratoire de recherche LIDILEM (Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles). Elle est suis arrivée au CUEF en 2005 en pratiquant l’enseignement du FLE dans différents contextes (FLE/FOS/FOU) avec des publics de tous niveaux (depuis A1 jusqu’à C2).

publié le 15/04/2016

haut de la page