Réunion annuelle 2016 du Centre d’études français sur la Chine Contemporaine (CEFC)

Le jeudi 10 novembre 2016, une partie des équipes du CEFC se sont réunies à Hong Kong dans les locaux du Consulat général de France à Hong Kong et Macau pour le conseil de laboratoire annuel. Cette réunion a permis à chaque chercheur et chercheur associé de présenter ses recherches (politiques publiques chinoises, économie, politique, sociologie, économie de la santé).

PNG

Le Centre d’études français sur la Chine Contemporaine (CEFC) est un institut de recherche public, financé par le ministère des Affaires étrangères et le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS). Sa mission est d’étudier les développements politiques, économiques, sociaux et culturels dans le monde chinois. Créé en 1991, le Centre est basé à Hong Kong et dispose d’un bureau à Taiwan depuis 1994 et à Pékin depuis 2014. Le CEFC publie Perspectives chinoises, un journal académique trimestriel lancé en 1995 et dédié à l’analyse de tous les aspects de la Chine contemporaine.

Le jeudi 10 novembre 2016, une partie des équipes du CEFC se sont réunies à Hong Kong dans les locaux du Consulat général de France à Hong Kong et Macau pour le conseil de laboratoire annuel. Cette réunion a permis à chaque chercheur et chercheur associé de présenter ses recherches (politiques publiques chinoises, économie, politique, sociologie, économie de la santé).

A noter lors de cette réunion la présence du Dr. Jean Philippe Béjà, universitaire, sinologue, politologue et spécialiste de la Chine. M. Béjà est directeur de recherche au CNRS et fut directeur scientifique du Centre d’études français sur la Chine Contemporaine (CEFC) de Hong Kong de 1993 à 1997. Il est cofondateur de Perspectives chinoises, une revue scientifique traitant du monde chinois, dans ses aspects économiques, politiques, sociaux, historiques, il en fut d’ailleurs directeur de la rédaction et est actuellement membre de son comité de rédaction.

Etait aussi présent à cet évènement Dr. Michel Bonnin, enseignant chercheur spécialiste de la Chine contemporaine. Il est le fondateur du Centre d’études français sur la Chine contemporaine (CEFC) qu’il a créé en 1992 et dont il a été le directeur jusqu’en 1998. Durant cette même période il a également lancé la revue Perspectives chinoises, dont il est aujourd’hui membre du comité de lecture, après l’avoir dirigée de 1992 à 1998.

JPEG

Réunion annuelle du CEFC au consulat général de France à Hong Kong et Macau, le jeudi 10 novembre 2016.


Etaient présent (de gauche à droite), M. Anthony Li – Assistant de recherche au CEFC, M. Henry Wu – Chargé des inscriptions pour le journal Perspectives chinoises, M. Hugo Petit – Chargé d’édition du journal Perspective chinoises, M. Frédéric Brétar – Attaché de coopération scientifique et universitaire au Consulat général de France à Hong Kong et Macau, M. Talik Mesli – Chercheur associé au CEFC, M. Jean-Philippe Béjà – Chercheur associé et ex-directeur du CEFC, M. Sébastien Colin – Chercheur et vice éditeur en chef du journal Perspectives chinoises, M. Michel Bodin – Associé de recherche et ex-directeur du CEFC, M. Alfred Aroquiame – Secrétaire général du CEFC, M. Eric Florence – Directeur du CEFC, Mme Séverive Arsène – Chercheuse et directrice en chef du journal Perspectives chinoises, M. Stéphane Corcuff, Chercheur et directeur de l’antenne du CEFC à Taipei (Taiwan), Mme Carine Milcen – Chercheuse au CEFC, Mme Chloé Froissart – Chercheuse et directrice du CEFC de Pékin, Mme Sandra Poncet – Chercheuse au CEFC, M. Maxime Decaudin – Doctorant au CEFC, Mme Camille Liffran – Assistante d’administration au CEFC de Pékin, M. Eric Sautédé – Associé de recherche au CEFC.

publié le 16/11/2016

haut de la page