Rio 2016 : La Maire de Paris salue la décision du CIO concernant la participation d’athlètes réfugiés

Cette semaine, la Commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a entériné la participation d’une équipe d’athlètes réfugiés à l’occasion des prochains Jeux d’été.

Si 43 personnes ont pour l’heure été identifiés par les Comités Nationaux Olympiques (CNO), l’équipe finale qui sera présente à Rio de Janeiro (Brésil) à compter du 05 août 2016, devrait être composée de moins d’une dizaine d’athlètes.

PNG

Extrait du communiqué publié par la Mairie de Paris, vendredi 04 mars 2016 (Crédits – Capture d’écran / Sport & Société)


Cette initiative de l’institution olympique a été saluée ce vendredi par la Maire de Paris.

« Je salue cette décision qui faire le pari de l’avenir et de la réussite de l’intégration.

Il s’agit d’un geste fort de solidarité, particulièrement symbolique, qui contribuera à faire évoluer le regard que portent le grand public et les dirigeants politiques et économiques sur les réfugiés.

Une fois encore, le monde du sport est fidèle à ses valeurs et au rendez-vous des grands défis de société » a notamment indiqué Anne Hidalgo.

La Maire de la capitale française a en outre mentionné la mise en œuvre d’une manifestation sportive de soutien aux réfugiés actuellement présents à Paris.

« Cette démarche a une résonance particulière à Paris, qui est confrontée depuis début 2015 à un flux migratoire sans précédent.

En un an, ce sont près de 5 000 réfugiés qui ont été pris en charge dans la capitale, grâce à la mobilisation conjointe des associations, de la Ville et de l’État. Toute la Communauté de Paris s’est mobilisée pour accueillir les réfugiés, notamment les membres des clubs sportifs qui leur permettent d’avoir accès à la pratique sportive. Cet engagement des Parisiens est admirable.

Dans le cadre de l’UEFA EURO 2016, la Ville a engagé une nouvelle initiative d’intégration par le sport : de mars à juin, elle organise avec l’Association Aurore, le premier Championnat de la solidarité, une compétition amicale qui réunit Parisiens et réfugiés autour des valeurs universelles du sport et de l’amour du football » a ainsi précisé Anne Hidalgo.

PNG

Intervention de la Maire de Paris lors de la remise de l’étude d’opportunité de la candidature aux JO 2024, le 12 février 2015 (Crédits – Sport & Société)


La déclaration de la Première Magistrate de Paris ne doit pas faire oublier que la « Ville Lumière » est candidate à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Si le propos n’évoque en rien cette échéance, il n’en demeure pas moins que la Ville de Paris sait parfaitement à qui adresser ce message qui interpelle quant aux valeurs d’humanité et de solidarité, deux des fondements de l’Olympisme.

Quelques jours après avoir dévoilé son concept et sa vision des Jeux, Paris inscrit donc la solidarité au centre de ses préoccupations et veut réaffirmer sa place de capitale du pays des Droits de l’Homme.

On le sait, à partir du moment où une ville se déclare candidate à l’accueil du plus grand événement de la planète, les membres de l’institution de Lausanne (Suisse) écoutent, regardent et analysent chacune des initiatives et des déclarations des responsables politiques et sportifs concernés et ce, d’autant plus lorsque ces derniers s’expriment sur le terrain du sport.

Au bout du compte, le CIO reste maître de la situation. Il en sera d’ailleurs l’unique juge, le 13 septembre 2017.

publié le 08/03/2016

haut de la page