Tour du monde en avion sur les traces de Jules Verne via Hong Kong

Le projet

L’Aérienne du Choletais, une association agréée par la Fédération Française Aéronautique et membre du RSA, la Fédération des constructeurs amateurs, organise un tour du monde en avion sur les traces de Jules Verne.

PNG

Ce projet offre l’opportunité de mettre en avant l’aéronautique sous ses formes les plus diverses grâce à :
- La jeunesse car l’avion DYN AERO MCR-4S a été construit avec des jeunes scolaires apprentis et étudiants entre 2012 et 2013.
- Le lien entre l’industrie aéronautique et l’aviation légère grâce au Salon Aéronautique de l’Air et de l’Espace, le plus grand événement aéronautique au monde.
- L’écrivain Jules Verne, auteur du Tour du Monde en 80 jours, roman français le plus traduit dans le monde. 2015 marquera le 110ème anniversaire de la mort de l’écrivain, originaire de Nantes.
- Le dynamisme des aéro-clubs français basé sur les valeurs du bénévolat et la transmission du savoir aux générations futures ainsi que la qualité de l’enseignement aéronautique dispensé au sein des aéro-clubs.

Départ  : 8 mai 2015, de l’aéroport international de Nantes-Atlantique, ville natale de Jules Verne.
Arrivée  : 20 juin 2015, aéroport International de Paris-Le Bourget.

Un tracé dans l’esprit de Jules Verne et de son Tour du Monde en 80 jours

Fidèles à l’esprit du « Tour du Monde en 80 jours », les 2 pilotes s’efforceront de suivre le parcours de Phileas Fogg, héros du roman, en passant par les principales villes évoquées par Jules Verne : Suez, Bombay, Hong-Kong, San Francisco, New York, Londres, Paris... soit environ 45 000 km, d’ouest en est. Ils essayeront aussi de réaliser un temps de vol inférieur au temps du dernier record du Trophée Jules Verne (Edition 2012), détenu par le navigateur Loïc PEYRON, qui est de 45 jours 13H, 42min, 53s.

Escale à Hong Kong

L’équipage aura l’exceptionnel privilège de se poser sur l’aéroport international de Hong Kong. C’est l’un des 10 plus grands aéroports du monde. Grâce à ses deux pistes de 3,8 km chacune, il accueille, chaque semaine, plus de 4300 avions, soit plus de 45 millions de passagers par an. En trafic international de fret, il est le 1er au monde. Et, il est le 2ème au monde pour le trafic passager. Sa capacité est telle qu’il peut aussi assurer un décollage ou un atterrissage toutes les minutes.

L’équipage aura donc fort à faire pour intégrer le trafic et se poser sur ce gigantesque aéroport. Dans le tour du monde en 80 jours, Hong Kong est le port où Phileas Fogg prit le bateau (un tous les 3 à 4 mois) pour rejoindre San Francisco. François Drémeaux, professeur d’histoire-géographie au Lycée Français de Hong Kong, est le correspondant dans cette ville. Il sera la personne qui accueillera l’équipage durant l’escale chinoise.

JPEG

Un suivi de vol en temps réel

Les dernières technologies aidant, il vous sera possible de suivre, en direct, la progression l’avion grâce à un système embarqué de géolocalisation couplé à Google Earth. Les vols seront aussi accessibles en différé sur le site Internet : http://surlestracesdephileasfogg.ek....

publié le 16/04/2015

haut de la page